Clicky

Moniteur 4k : conseils, avis et tests !

J’avais déjà réalisé une sélection des meilleurs écrans pc gamer il y a quelques mois mais j’ai reçut pas mal de demandes pour une sélection d’écran 4k et bien la voici !

Comme pour les écrans pc gamer je vous propose un guide d’achat avec les réponses à toutes les questions fréquentes afin que vous soyez bien informé avant de faire votre choix. Je vous mettrai ensuite les écrans que j’ai sélectionné en fonction de tous ses critères.

ASUS PB287Q ASUS-PB287Q
IIyama GB2888UHSU IIyama-GB2888UHSU
Asus Rog Swift PG27AQ asus-rog-swift-2
Asus Rog Swift PG348Q asus-rog-swift
Acer Predator X34 acer-predator-x34

Un vrai intérêt à la 4K ?

C’est la première question que vous devez vous poser après tout, les écrans 4K sont disponibles depuis fin 2013à peu près, à l’époque ils n’étaient pas très intéressant puisqu’il était très rare de trouver des contenus en 4K, mais cela a-t-il changé ?

Et bien oui, les choses avancent petit à petit, déjà les Blu-ray en 4K sont de plus en plus nombreux et on trouve également pas mal de vidéos en 4K sur Youtube mais il faut un sacré débit pour vraiment en profiter (On habite pas tous en ville malheureusement 🙁 ).

Pour la bureautique je trouve cela excellent, cela permet en effet d’afficher beaucoup plus d’information sur un seul écran, c’est donc l’idéal pour les graphistes, les monteurs de vidéos ou encore les développeurs. Personnellement j’aurais beaucoup de mal à revenir sur un écran « Full HD » classique après être passé par du 4K !

Mais ce qui nous intéresse plus particulièrement ici, c’est la 4K en jeu, grâce à l’arrivé de la Nvidia GTX 1080 on commence à pouvoir faire tourner les jeux en 4K à 60 IPS sans devoir dépenser plusieurs millier d’euros, bonne nouvelle ! Mais je reparlerai de tout ça plus en détail dans la suite de l’article. Personnellement j’avais fait le choix d’attendre un peu avant de passer sur un écran 4K en 2015 mais je pense que le moment est arrivé, on a de plus en plus de contenu disponible.

« La 4K, ça change rien! », vraiment ?

On entends pas mal de chose sur le web et le classique « la 4k ça change rien », c’est faux, oui on voit bien la différence entre 4K et full HD.

Le truc, c’est qu’à partir d’une certaine distance on ne voit pas la différence en effet, je vous épargne les calculs mais en moyenne, si vous êtes à plus de 60 centimètres de votre écran, effectivement vous ne verrez pas une grande différence entre 4K et full HD.

Dans le cas d’un téléviseur la 4K peut donc en effet paraître gadget mais dans le cas d’un moniteur pour pc elle prends vraiment son intérêt puisqu’il y a fort à parier que votre écran se trouve à moins de 60 centimètres de votre visage au moment où vous lisez cet article, non ?

Bref, quoi qu’il en soit, ceux qui prêchant le « la 4k ça ne change rien » n’ont bien souvent pas eu la possibilité de tester. Je peux vous le dire, on sent une vraie différence au niveau des détails en passant à la 4K.

L’équipement nécessaire

Avant de passer sur un écran 4K, il faut avoir la config qui suit sinon cela n’a pas grand intérêt.Il vaut d’ailleurs mieux jouer à un jeu en 1080 dans de bonnes conditions qu’en 4K avec une config qui n’arrive pas à suivre.

En effet, le passage à la 4K double le nombre de pixel par rapport au full HD et multiplie donc par 4 la résolution finale. Du coup, cela demande une carte graphique capable de bien gérer cette résolution, cela demande plus de ressources forcement.

Mais comme je vous le disait, les avancées technologiques des derniers mois des cartes graphiques commence à donner de bons résultats et il est maintenant possible de monter un bon setup pouvant supporter la 4K sans dépenser des sommes astronomiques, notamment grâce à la Nvidia GTX 1080 qui s’en tire très bien niveau performance en 4K. Il suffit de s’intéresser au benchmark des numériques pour s’en convaincre.

L’upscalling pour la 4k

Même si votre contenu n’est pas en 4K mais en 1080, il est possible de l’upscale, c’est à dire une mise à l’échelle de la définition. Cela permet donc en théorie de profiter de la 4K sur des contenus à la base prévus pour du 1080p.

Le résultat n’est pas super convaincant mais reste tout de même correct, c’est mieux que de lire du 1080p mais loin d’être aussi bien que de la vraie 4K. Cela ressemble au final plus à du 1080p agrandit qu’à de la 4K mais il me semblait tout de même intéressant de vous en parlez.

Pas de 144Hz en 4K pour le moment

Alors déjà il faut une très grosse config pour faire tourner du 144Hz en 4K mais c’est tout de même possible. Malheureusement le 144Hz en 4K ce n’est pas pour tout de suite, le problème venant surtout du fait que qu’aucune connectique ne permettait d’envoyer du 144images/sec en 4K.

Mais Asus a déjà présenté un de ses prototypes d’écran 4K 144Hz fonctionnant grâce à la toute nouvelle norme DisplayPort 1,3.

Il ne nous reste donc plus que quelques mois à attendre avant de voir arrivé sur le marché les écrans 4K 144Hz, il ne nous manquera alors plus qu’un très bon setup pour faire tourner tout ça.

Ma sélection de moniteur pc 4k

Voilà pour ce qu’il y avait à savoir sur la 4k, j’ai également mis d’autres conseils pour choisir son écran de pc gamer en dessous de ma sélection étant donné que c’est plus des conseils généralistes que vraiment spécifique à la 4k.

Je vous propose donc dans cette partie de découvrir les meilleurs bon plans que j’ai déniché sur Amazon.

Asus PB287Q

asus 4k

En bref : Un écran 4K 28 pouces à un prix vraiment intéressant, cela reste cependant une dalle TN, difficile de faire mieux à ce prix. L’angle de vision n’est donc pas excellent, les noirs manquent un peu de profondeur mais la réactivité est optimale pour le gaming.

  • Type de dalle : TN
  • Taille : 28 pouces
  • Temps de latence : 1Ms
  • Fréquence de rafraîchissement : 60Hz
  • Connectique : HDMI, HDMI/MHL ; DisplayPort
  • Free-Sync : Non
  • G-Sync : Non

Prix : 399 euros.

Vérifier le prix sur Amazon

Afficher les points positifs et négatifs !

IIiyama GB2888UHU

ecran pc 4 k iiyama

En bref : Le Iiyama Prolite est proposé à un prix vraiment correct, il est particulièrement réactif grâce à sa dalle TN mais les angles de vision et la qualité des noirs est un peu limitée.

  • Type de dalle : TN
  • Taille : 28 pouces
  • Temps de latence : 1ms
  • Fréquence de rafraîchissement : 75 Hz
  • Connectique : HDMI, VGA, USB 2.0
  • Free-Sync : Oui
  • G-Sync : Non

Prix : 439 euros.

Vérifier le prix sur Amazon

Afficher les points positifs et négatifs !

Asus Rog Swift PG27AQ

moniteur 4k asus rog

En bref : Un écran 4k haut de gamme avec une dalle IPS pour des couleurs magnifique, l’angle de vision est également excellent. L’écran embarque également la gestion de la g-sync, son seul défaut c’est finalement son temps de latence légèrement plus élevé qu’avec une dalle IPS.

  • Type de dalle : IPS
  • Taille : 27 pouces
  • Temps de latence : 4Ms
  • Fréquence de rafraîchissement : 60 Hz /144Hz sans 4K
  • Connectique : HDMI, usb 2,0
  • Free-Sync : NON
  • G-Sync : OUI

Prix : 869 euros.

Vérifier le prix sur Amazon

Afficher les points positifs et négatifs !

Acer Predator X34 écran incurvé

moniteur 4k acer predator

En bref : De l’ultra haut de gamme avec cet écran incurvé équipé d’une dalle IPS, la technologie g-sync/freesync, d’excellentes finitions, finalement le seul problème, c’est le prix !

  • Type de dalle : IPS
  • Taille : 34 pouces
  • Temps de latence : 4 ms
  • Fréquence de rafraîchissement : 100 Hz
  • Connectique : HDMI, USB 2.0
  • Free-Sync : OUI
  • G-Sync : OUI

Prix : 760 euros (Free-Sync) 1199 euros (g-sync)

Vérifier le prix sur Amazon

Afficher les points positifs et négatifs !

Les critères à prendre en compte pour son moniteur de gaming

Je vais maintenant vous parlez dans cette partie des caractéristiques qui ne sont pas directement liées à la 4K, mais à tous les écrans. On va donc s’intéresser aux différents type de dalle, de la fréquence de rafraîchissement, du temps de réponse et de la fonction V-Sync.

Type de la dalle et angles de vision

On distingue deux types de dalles différentes principales : les dalles TN et les dalles IPS, je vais vous expliquer les différences des deux afin que vous sachiez quelle dalle choisir en fonction de vos besoins.

Angle de vision : L’angle de vision correspond à l’angle dans lequel vous pouvez vous trouver par rapport à votre écran sans qu’il ne s’assombrisse, vous avez sûrement déjà remarqué qu’il vaut mieux être bien en face d’un écran de pc portable pour bien voir par exemple.

Les dalles TN : Plus vielles que les dalles IPS elles sont bien souvent privilégiés par les gamers pour leur temps de latence très faible (Souvent aux alentours des 1ms) mais elles sont réputées pour avoir une image de moins bonne qualité, des noirs moins profonds. Mais le principal problème de ce type de dalle c’est leur angle de vision très réduit, il faut être bien en face pour que l’écran reste parfaitement clair.

Les dalles IPS : Les dalles IPS quant à elle on un angle de vision excellent, il faut vraiment se mettre sur le côté pour que l’écran s’assombrisse. Comme je l’ai dit, la qualité de l’image est aussi censé être meilleure, bien que cela ne soit pas le seul facteur. Leur problème c’est cependant leur temps de latence assez élevé bien que les derniers modèles commencent à proposer une latence de plus en plus courte (environ 4ms pour les meilleures dalles IPS).

A vous de voir ce qui compte le plus pour vous donc, un écran de meilleure qualité pour la bureautique, la lecture de film mais un temps de latence un peu plus élevé en jeux ou bien un écran de moins bonne qualité mais de meilleures performances en jeux.

Personnellement, j’ai opté pour de l’IPS, la différence entre 1ms de latence et 4ms est finalement assez faible et vu que je n’ai pas un niveau de jeux particulièrement élevé j’ai fait le choix d’une meilleure qualité étant donné que je ne fais pas que jouer avec mon écran.

La fréquence de rafraîchissement

J’ai déjà écrit un article expliquant l’intérêt d’une fréquence de rafraîchissement élevée que je vous conseille de lire si ce point n’est pas tout à fait clair pour vous.

Je vais tout de même en parler rapidement ici très rapidement :

La fréquence de rafraîchissement de votre écran correspond au nombre d’image que peut afficher votre écran.

Les FPS correspondent au nombre d’image que peut générer votre carte graphique.

Donc, avoir une carte graphique pouvant générer 100 images/secondes sur un écran ne pouvant en afficher que 60 ne sert pas à grand chose (Bien qu’en pratique, la sensation de fluidité soit plus légèrement plus élevé).

L’inverse est également vrai : avoir une carte graphique capable de produire 60 images/secondes sur un écran capable d’en afficher 100 n’est pas utile (et pas de sensation de fluidité supplémentaire dans ce cas là).

Il faut donc avoir une carte graphique capable de générer plus d’images que ce que peut afficher votre écran pour une fluidité maximale.

60 ou 140 hz ?

La plupart des jeux tournent en 60 FPS, et un écran 60Hz suffit donc mais pour des jeux de tirs comme CSGO par exemple qui sont particulièrement nerveux il vaut mieux s’orienter vers un écran 144 Hz.

On sent une vraie différence en passant du 60Hz au 144Hz à tel point qu’une fois que l’on a goûter au 60Hz il est vraiment compliqué de revenir sur du 144.

Malheureusement la technologie 4K/144Hz n’en est encore qu’à ses balbutiements, en effet cela pose des problèmes au niveau de la connectique (Bien qu’avec la nouvelle norme DisplayPort 1,3 les choses semblent avancer dans la bonne voie.) et qu’il y est quelques prototypes qui commencent à pop, il faut pour le moment se contenter du 60Hz sur du 4k.